Comment doucir un pull qui gratte ?

Afin d’adoucir un pull qui gratte, il vaut mieux considérer quelques points. Vous pouvez vous orienter vers plusieurs techniques. Vous pouvez le mettre dans un congélateur, utiliser des adoucissants naturels, rincer avec de l’eau froide, … De toute évidence, vous devez éviter les laines allergisantes et intolérantes.

Que faire pour doucir un pull qui gratte ?

Dans certains cas, les nouveaux pulls peuvent provoquer des démangeaisons intempestives lorsqu’ils sont en contact avec la peau. Ce problème peut être passager ou durable. Cela peut entraîner une sensation de tiraillements et d’inconfort. Pour éviter ce désagrément, vous devez réaliser un petit coup de froid. Vous devez le laisser dans le congélateur. En effet, les basses températures resserrent les mailles des vêtements. Cela évitera les piqûres et les démangeaisons. Pour ce faire, vous devez mettre votre  pull qui gratte dans un sac plastique ou un sac de congélation. Ensuite, vous devez placer ce sac dans un congélateur. Laissez-le et attendez 2 ou 3 jours pour le sortir. Avant de le porter, laissez votre pull se réchauffer à une température ambiante. Vous pouvez aussi miser sur le lavage à la glycérine. Mettez 2 cuillères à café de vinaigre ou de glycérine dans un récipient. Puis, versez le tout dans la machine. Si vous nettoyez votre pull qui gratte à la main, mettez l’adoucissant dans le baquet d’eau. 

Quelles sont les étapes à suivre pour doucir un pull qui gratte ?

Pour doucir un pull qui gratte, il est important de suivre quelques étapes obligatoires. A priori, vous devez rassembler tous les ingrédients nécessaires. Vous aurez besoin d’un vinaigre blanc, un après-shampoing, de l’eau froide, un congélateur et un grand sac de congélation qui ferme. Ensuite, vous devez retourner votre pull à l’envers. Après avoir rempli d’eau froide le lavabo, ajoutez 5 cuillères de vinaigre blanc. Trempez votre pull dedans pendant 15 minutes environ. Puis, vous devez le sortir et égoutter. N’hésitez pas à mettre une grande dose d’après-shampoing pendant que le pull est humide. Après cette étape, massez les fibres de la laine de manière douce avec une quantité importante d’après-shampoing. Il faut être vigilant pour ne pas étirer la laine. Après 30 minutes de repos, rincez votre pull avec de l’eau froide. Pour ne pas le déformer, retirez l’excès d’eau de manière délicate. Enfin, vous devez le faire sécher sur une serviette avant de le plier. Il ne vous reste plus qu’à le mettre dans un sac de congélation pour le placer dans votre congélateur pendant une nuit. Cette solution peut être efficace pour les modèles en mohair, en laine, en laine mérinos, en acrylique … 

Des astuces pour doucir un pull qui gratte

Avant de traiter votre  pull qui gratte, vous devez vous informer si vous êtes intolérant ou allergique à certaines fibres. Dans ce cas, il est préférable de le laisser et de mettre les autres modèles. Pour des besoins express, vous pouvez miser pour un sous-pull. En effet, certains modèles sont moins grattant à la superposition. Par ailleurs, il est fortement conseillé de rincer votre pull à l’eau froide. Vous devez savoir que le grattage est dû à la rigidité des écailles de fibres. Or, cela peut dépendre de son diamètre. Plus elles sont fines, plus elles sont douces et souples. Sachez qu’au-dessus de 28 micromètres, ces fibres peuvent piquer. Sa finesse peut dépendre de l’animal source de la laine, l’âge et sa manière de fabrication et de traitement. Parmi les laines qui grattent, on peut citer la laine de mouton, la laine d’agneau, le mohair, l’angora, l’alpaga, la vigogne, le cachemire. Sachez que ce dernier est fabriqué à travers des poils de chèvre. Ils possèdent des fibres très fines. C’est pour cette raison qu’il faut avoir des milliers pour réaliser un fil. Cependant, ils sont soumis à une perte de poils. 

Ce qu’il faut faire pour doucir un pull qui gratte

Pour éviter le grattage de pull, vous devez bien les entretenir. Pour ce faire, vous ne devez pas les cintrer. Cela peut provoquer une déformation. L’idéal est de les plier dans votre armoire et de les faire prendre l’air de temps en temps. Il est aussi important de ne pas enlever les bouloches avec un ciseau. Dans le cas contraire, vous pouvez y laisser des trous. Le mieux est de les enlever à la main ou avec un rasoir. N’oubliez pas que le séchage doit être réalisé à plat sur une serviette et à l’air libre. Cela évitera sa déformation. De toute évidence, vous devez limiter les lavages. Il vaut mieux l’aérer pendant 1 ou 2 jours avant de le porter. Vous devez éviter les adoucissants chimiques. Ces derniers peuvent être agressifs pour les fibres. Si vous ne voulez pas réduire la taille de votre vêtement, ne les lavez pas à plus de 30°. Méfiez-vous également de votre fer à repasser. Il est préférable d’utiliser un linge humide par dessus accompagné de beaucoup de vapeur.

Top