Injections à l’acide hyaluronique pour combler les rides

acide hyaluronique

Avec l’âge, la peau a tendance à se déshydrater et à se relâcher. De petites ridules commencent à se former et deviennent par la suite des rides plus ou moins profondes. Utilisées en médecine esthétique, les injections d’acide hyaluronique sont des techniques de références pour une revitalisation de la peau. Elles comblent les rides et restaurent les volumes du visage. Les injections représentent une alternative intéressante face à une chirurgie éventuellement trop lourde. 

Les injections d’acide hyaluronique comme antirides

Les injections d’acide hyaluronique sont utilisées pour combler les rides d’expressions et les asymétries du visage. Les zones traitées concernent principalement le bas du visage en ciblant les sillons nasogéniens et les plis d’amertumes, mais également les pattes d’oie, les rides du front, les rides du ion entre les sourcils et celles aux coins des lèvres. Une augmentation des lèvres est d’ailleurs réalisable grâce aux fillers. Un filler est le terme utilisé pour désigner un produit de comblement. L’acide hyaluronique fait partie des plus efficaces. Il est déjà présent naturellement dans notre tissu cutané. C’est un hydratant et un tonifiant naturel de la peau. C’est quand les réserves s’amenuisent avec l’âge que la peau va perdre son élasticité. Purifié et rendu injectable, l’acide hyaluronique lutte par conséquent contre les effets du vieillissement. Le résultat est visible immédiatement. À la fin de la séance, les rides vont déjà s’effacer. Le résultat optimal est cependant obtenu dans les dix jours suivants les injections, le temps nécessaire à l’organisme pour assimiler totalement l’acide hyaluronique. Plus de détails figurent sur www.cliniquebeaucare.fr

Principe du traitement par les injections d’acide hyaluronique

Pas besoin d’une anesthésie générale ou de coup de bistouri, le traitement aaux fillers à base d’acide hyaluronique est habituellement sans douleur. La première intervention est plus ou moins sensible. Les injections retiennent l’eau et donnent du volume à la peau de façon très naturelle et très discrète.  Tous les types de peau peuvent être traités, même les peaux noires, plus délicates. Le type et la concentration des injections sont adaptables selon les zones traitées. Il s’agit des injections personnalisées. Avant toute opération, un plan de traitement devra être mis en place initialement par le médecin. Il doit avoir une vision globale du visage et étudier les zones à remplir. L’acide hyaluronique injecté est biodégradable, et donc résorbable. Ses effets sont temporaires. Ils durent aux environs de six à douze mois, selon la personne et la qualité du produit utilisé. Ce qui signifie qu’il faudra renouveler l’opération pour garder continuellement un effet rajeuni. Son avantage réside d’ailleurs sur ce côté réversible, une chirurgie étant plus définitive et plus risquée. Les seules contre-indications dans les injections étant celles faites chez la femme enceinte, allaitante et chez les personnes atteintes de maladie auto-immune ou de maladies cutanées inflammatoires.

Une séance type d’injections d’acide hyaluronique 

Seul un praticien expérimenté est autorisé à réaliser les injections dans un cabinet. Une séance type dure entre 10 à 45 minutes. Durant ce temps, le médecin injecte l’acide hyaluronique dans le derme à l’aide de seringue à aiguille très fine ou de canule d’injection. C’est un acte médical qui n’est pas forcément agréable, surtout lors de la première séance. Aussi, le patient aura pour option l’anesthésie locale si nécessaire. Une pommade sera dans ce cas appliquée avant l’intervention sur les zones appropriées. La plupart des fillers sont déjà préalablement mélangés à un produit anesthésiant. Le patient pourra à tout moment inspecter l’effet des injections. Des photos avant et après seront prises. Une légère rougeur, des démangeaisons ou d’autres sensations d’inconfort peuvent survenir après la séance. Ces effets sont passagers et disparaissent généralement au bout de quelques heures, deux jours maximum. Durant les semaines qui suivent les séances, les massages du visage, l’exposition au soleil et le sauna sont également à éviter. Plus la personne multiplie les séances d’injection, plus les possibles effets secondaires se raréfient. Le procédé est très sûr, un test de tolérance n’est pas nécessaire. Mais on peut toujours, en cas de besoin, faire un essai au préalable pour rassurer le patient. Il suffit d’injecter quelques gouttes d’acide hyaluronique dans l’avant-bras. En cas d’intolérance, des effets inflammatoires peuvent survenir quelques semaines après. Mais encore une fois, ce risque est très minime.

Top